gracieux

gracieux, ieuse [ grasjø, jøz ] adj.
gracios XIIe; lat. gratiosus « obligeant »
1Vx Bienveillant, bon. Notre gracieux souverain.
2Mod. Qui est aimable et souriant. aimable, 1. avenant, 1. poli. Un enfant gracieux. « Et quel est cet abord ? qu'il est peu gracieux ! » (Rotrou).
3(Choses) Qui est accordé, sans être dû, sans que rien soit exigé en retour. bénévole, gratuit. Prêter un concours gracieux. Faire qqch. à titre gracieux, bénévolement. — Dr. Recours gracieux.
4Qui a de la grâce. attrayant, charmant, élégant, 2. gentil, joli, mignon. Une femme gracieuse. accort. Un corps svelte et gracieux. Un gracieux animal. « les formes gracieuses d'une Diane chasseresse » (Musset). Geste gracieux. Le port gracieux d'un arbre.
⊗ CONTR. Méchant, sévère. Abrupt, impoli, malgracieux, pesant. Onéreux. Disgracieux, laid.

gracieux nom masculin Synonyme de gracioso. ● gracieux (synonymes) nom masculin
Synonymes :
gracieux, gracieuse adjectif (latin gratiosus) Qui a de la grâce, du charme : Avoir des gestes gracieux. Une gracieuse jeune fille. Qui est aimable et souriant : Elle n'est pas très gracieuse ce matin. Qui est accordé bénévolement, gratuitement sans contrepartie : Offrir à quelqu'un son concours gracieux. Se dit d'une procédure qui n'est pas contentieuse. ● gracieux, gracieuse (expressions) adjectif (latin gratiosus) Recours gracieux, recours porté par un administré devant une autorité administrative en vue d'obtenir l'annulation ou la réformation d'un acte pris par cette autorité même. ● gracieux, gracieuse (synonymes) adjectif (latin gratiosus) Qui a de la grâce , du charme
Synonymes :
- agréable
Contraires :
- déplaisant
- sévère
Qui est accordé bénévolement, gratuitement sans contrepartie
Synonymes :
- bénévole

gracieux, euse
adj.
d1./d Qui a de la grâce, du charme. Une gracieuse comédienne.
d2./d Aimable. Avoir des manières gracieuses.
d3./d Accordé bénévolement. Offre gracieuse. à titre gracieux: gratuitement.
d4./d DR Recours gracieux: recours non contentieux auprès d'une autorité administrative.

⇒GRACIEUX, -IEUSE, adj. et subst.
I. — Adjectif
A. — [Correspond à grâce I]
1. Rare. [En parlant d'une année] De grâce (cf. an de grâce). Il arriva que, dans cette gracieuse année 1482, l'Annonciation tomba un mardi 25 mars (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 301).
2. [En parlant d'un prince souverain] Qui accorde des faveurs. Le prince a raison de punir l'étourderie de Fabrice; mais le jour de sa fête, sans doute notre gracieux souverain lui rendra la liberté (STENDHAL, Chartreuse, 1839, p. 267). Si vous aviez un peu de cœur, est-ce que vous ne prendriez pas en considération les services que vous rend notre gracieux souverain, le père de ses sujets, celui qui vous met le pain à la bouche? (ERCKM.-CHATR., Ami Fritz, 1864, p. 121). Notre très gracieuse majesté incarne si parfaitement le suprême honneur militaire qu'elle voudra bien nous aider à obtenir la réhabilitation d'un officier, même français (Affaire Dreyfus, 1895, p. 124).
3. [En parlant d'une chose, d'un acte, etc.] Qui se donne pour rien; gratuit. Vous payerez à Arcangeli, mon secrétaire des commandements, la somme de 3 000 livres, à titre de don gracieux (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p. 68). Le soir, grand bal dans la salle du banquet. La fanfare du chef-lieu (quelque chose de propre!) prêtera son gracieux concours (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 259). Le caractère de la grâce [de Dieu] est d'être gracieuse, gratuitement reçue et gratuitement donnée! (CLAUDEL, Poète regarde Croix, 1938, III, p. 261).
À titre gracieux. Bénévolement, gratuitement. Il est tout à fait scandalisé que la préface que j'ai écrite à titre gracieux pour son bouquin sur Gautier, je l'aie réimprimée dans Pages retrouvées. Ça lui appartenait! (GONCOURT, Journal, 1888, p. 759). Ce n'est pas une pièce de vin commun que nous devrions lui envoyer à titre gracieux, mais une pièce de vin fin (BARRÈS, Colline insp., 1913, p. 269).
DR. Juridiction gracieuse. Acte juridictionnel dont la demande est formée par simple requête, et qui est exercé en dehors de tout procès et en chambre du conseil, en audience non publique (d'apr. BARR. 1974). Anton. juridiction contentieuse :
1. ... les réclamations sont purement administratives; elles relèvent de ce qu'on désigne sous le titre de juridiction gracieuse, pour indiquer que toute concession est purement chose de grâce et de bon vouloir.
VIVIEN, Ét. admin., t. 1, 1859, p. 126.
B. — [Correspond à grâce III]
1. [En parlant d'un être vivant]
a) Qui a de l'agrément, du charme dans son air, ses attitudes, ses manières. Geste, sourire, visage gracieux; démarche, tenue gracieuse. L'aînée (...) a les plus admirables cheveux blonds, un peu colorés de feu, que j'aie jamais vus de ma vie. Grande, souple, gracieuse dans tous ses mouvements (VIGNY, Journ. poète, 1839, p. 1118). Les évolutions d'un patineur adroit et gracieux (DU BOS, Journal, 1927, p. 302) :
2. Son colley la précédait encore. Maîtresse et bête étaient également gracieuses à voir agir : c'était la même élasticité animale, robuste et élégante, plus mesurée chez la maîtresse et comme réfléchie.
MARTIN DU G., Devenir, 1909, p. 100.
b) [En parlant du comportement de qqn dans les relations sociales]
Aimable, affable. Puisque votre Seigneurie est de cette ville, elle serait bien gracieuse de me dire où nous sommes? (SARDOU, Patrie! 1869, I, tabl. 1, 2, p. 6). Je vois entre les mains de notre gracieux confrère, remarqua M. Guérou avec son habituelle perfidie, un livre tout neuf (BERNANOS, Imposture, 1927, p. 386).
P. ext. Qui fait preuve de bienveillance, d'amabilité. Je suis extrêmement sensible, monsieur, au gracieux empressement de votre invitation (BALZAC, Corresp., 1833, p. 436). Voulez-vous accepter de venir passer un mois chez nous. Ce serait très gracieux de votre part (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Porte, 1887, p. 1075) :
3. Il fallait se jeter à bas du lit, se frotter les yeux, endosser à la hâte une robe de chambre pour recevoir ces visiteurs champêtres, et leur faire un accueil gracieux au lieu de les envoyer à tous les diables.
REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 349.
P. iron. Au milieu de sa rêverie, on frappa à sa porte. — Qui est là? cria le savant du ton gracieux d'un dogue affamé qu'on dérange de son os (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 198).
2. [En parlant d'une chose] Qui a de l'agrément, de l'attrait. Endroit, lac, objet, paysage, site gracieux; architecture, façade gracieuse; contours gracieux; ondulations, volutes gracieuses. À l'abri d'un petit môle qui se détache d'une colline gracieuse, toute vêtue de vignes, de figuiers et d'oliviers, comme une main amie que le rivage tend aux matelots (LAMART., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 41). De petits détails gracieux qui contrastent : l'unique petite fleur au rocher nu, la petite chute dans un petit bassin (MICHELET, Journal, 1835, p. 191).
3. [En parlant de l'expression, du style] Qui est exprimé, exécuté avec élégance. Le beau se sent et ne se définit pas. Une belle démarche, des manières douces, un parler gracieux, séduisent toujours et donnent à un homme médiocre d'immenses avantages sur un homme supérieur (BALZAC, Théor. démarche, 1833, p. 640) :
4. ... avec plus de correction peut-être et plus d'éclat que Marot, Saint-Gelais est bien loin de la franche naïveté gauloise. Les pièces qu'il a laissées, fort courtes pour la plupart, étincellent de traits soit gracieux, soit caustiques...
SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., 1828, p. 35.
P. méton. Peintre gracieux. Dont le style est gracieux, qui peint des œuvres gracieuses. V. grâce III A 1 ex. de Ménard.
II. — Emploi subst.
A. — [En parlant d'une pers.]
1. Personne qui a du charme, de l'agrément. Le gracieux qui m'a remis votre carte (un licencié ès-lettres, s'il vous plaît, et palmé comme tel...) (VILLIERS DE L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 49). V. apothicaire ex. 1.
Fam. Ma gracieuse! [Terme d'affection] Ne pleurons pas pour si peu, ma gracieuse! C'est un nom auquel il faut s'accoutumer, voilà tout (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 343).
2. [En parlant du comportement de qqn dans les relations sociales] Faire le gracieux. Se comporter d'une manière aimable, pleine de prévenances, se distinguer par des compliments. Synon. rare faire le gracioso; anton. faire le malgracieux. Paulin Ménier, sérieux comme un avoué, faisant le gracieux et l'homme du monde, avec sa tête de bossu, ses traits marqués et comme grimés de rides (GONCOURT, Journal, 1861, p. 993). S'habiller! se laver! se mettre en frais! faire le gracieux! que de tracas! (MONTHERL., Célibataires, 1934, p. 834).
B. — [En parlant d'une chose] Caractère de ce qui a de l'agrément, de l'attrait. La Judée surtout (...) est au-dessus de toute description par l'originalité, la solennité et le gracieux des sites (LAMART., Corresp., 1832, p. 307) :
5. Il y aura néanmoins toujours un ordre d'esprits systématiques qui reprocheront à Delacroix de n'avoir pas présenté à leurs sens le joli, le gracieux, la forme voluptueuse, l'expression caressante comme ils l'entendent.
SAND, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 250.
Prononc. et Orth. : [], fém. [-ø:z]. Ds Ac. dep. 1694. Cf. grâce. Étymol. et Hist. 1. a) 1176 « qui fait preuve de bienveillance (d'une personne) » (CHR. DE TROYES, Cligès, éd. A. Micha, 1014); b) fin XIVe s. « bienfaisant, agréable (d'une chose) » saison... gracieuse (J. FROISSART, Chron., éd. S. Luce et G. Raynaud, XI, 133); c) av. 1473 « qui manifeste le désir d'être agréable » gratieuse... response (JUVÈN. DES URS., Charles VI, 1381 ds LITTRÉ); d) 1831 subst. « bouffon de comédie » ici comme nom d'un personnage (HUGO, Marion Del., III, 7); 2. 1176-81 « qui a de la grâce, de l'agrément » (CHR. DE TROYES, Chevalier Lyon, éd. M. Roques, 1892); 1677 subst. arts et litt. (R. DE PILES, 1re Convers., p. 52 ds BRUNOT t. 6, p. 710, note 7); 3. ca 1530 [ms.] être gracieux [à qqn] « accorder des grâces à quelqu'un » (PH. DE COMMYNES, Mém., éd. J. Calmette, II, 114, var. ms. B.N. nouv. acquisitions fr. 20 960); en partic. av. 1778 « qui accorde sa grâce » gracieux souverain (VOLT., Dict. phil., s.v. Gracieux ds LITTRÉ); 1866 « qui a le caractère d'une grâce, accordé sans contre-partie » à titre gracieux (ibid.). Empr. au lat. class. gratiosus « qui est en faveur; qui accorde une faveur, obligeant; fait ou obtenu par faveur », lui-même dér. de gratia, v. grâce. Fréq. abs. littér. : 2 205. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 4 769, b) 3 691; XXe s. : a) 2 622, b) 1 752. Bbg. BALDENSPERGER (F.). Notes lexicol. Fr. mod. 1938, t. 6, p. 254. - DUCH. Beauté. 1960, pp. 65-66, 170-172. - ELKNER (B.A.). The Dancer from the dance... Australian journal of French studies. 1973, t. 10, pp. 274-292. - GOHIN 1903, p. 271.

gracieux, euse [gʀasjø, øz] adj.
ÉTYM. 1176; gracios « plein de grâce divine », XIIe; lat. gratiosus « obligeant; fait ou obtenu par faveur », de gratia. → Grâce.
1 (XIIIe). Vx. Qui témoigne de grâce, de bienveillance (→ Grâce, I.). Bienveillant, 1. bon, favorable.
1 Que si mêmes (même) un jour le lecteur gracieux, Amorcé par mon nom, sur vous tourne les yeux (…)
Boileau, Épîtres, X.
2 La plupart des peuples du Nord disent, Notre gracieux souverain; apparemment qu'ils entendent bienfaisant.
Voltaire, Dict. philosophique, Gracieux.
(V. 1360). Choses. Agréable, bienfaisant, doux, plaisant. || Un gracieux vent (→ Aspirer, cit. 1).
3 (…) pendant que nous mourions (de chaleur) à Paris, il faisait ici un orage jeudi qui rend encore l'air tout gracieux.
Mme de Sévigné, Lettres, 712, 1678.
2 (XVe). Mod. (Personnes). Qui est aimable, qui cherche à être agréable dans les relations sociales. Accort, affable, amène, avenant, civil, charmant, coquet (vx), courtois, empressé, gentil, poli. || Il est gracieux pour tout le monde (Littré). || Homme bénin (cit. 2) et gracieux. || Elle fait des efforts (cit. 23) pour être gracieuse. Par iron. || Gracieux comme une porte de prison : très désagréable.(Actes, comportements). || Accueil (cit. 1) gracieux (→ Familiariser, cit. 5). || Manières élégantes et gracieuses. Distingué, raffiné. || La gracieuse, la toute gracieuse madame X… (voc. mondain, affecté).
4 Et quel est cet abord ? qu'il est peu gracieux !
Rotrou, Antigone, II, 4.
5 Propos flatteur et gracieux (…)
La Fontaine, Fables, IX, 15.
5.1 (…) non sans avoir fait promettre à la toute gracieuse maîtresse de maison de donner promptement un lendemain à cette inoubliable fête (…)
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 712.
N. Un gracieux, une gracieuse. Vx. Personne gracieuse.
Loc. Faire le gracieux (souvent iron.) : être d'une politesse avenante et outrée.
3 (1866). Choses. Qui est accordé, sans être dû, sans que rien soit exigé en retour. Bénévole, gratuit. || Munificence gracieuse (→ Baser, cit. 1). || Prêter un concours gracieux. || Faire qqch. à titre gracieux, bénévolement. || Prime offerte à titre gracieux. Gratuitement; gratis.
6 En effet, l'Édit de Nantes ne fut pas un acte gracieux, dû à la volonté du roi, dans la plénitude de sa souveraineté, mais un traité dont les articles furent débattus comme avec des belligérants.
J. Bainville, Hist. de France, X.
Dr. || Juridiction gracieuse : pouvoir qu'ont les tribunaux ou leurs présidents de statuer sur des matières non contentieuses, n'intéressant que la partie demanderesse. Recours gracieux, exercé auprès de l'autorité qui a pris la décision contestée, avant d'engager une procédure contentieuse.
4 (V. 1265). Qui a de la grâce (III.), du charme, de l'élégance. Attrayant (cit. 1), beau, charmant, élégant, gentil, joli.(Animés). || Une femme gracieuse, plus gracieuse que belle (→ Beau, cit. 17). || Un corps gracieux, svelte et gracieux. Délicat, gracile. || Gracieuse comme une nymphe, comme une sylphide. || Bras (cit. 1) gracieux. || Enfant gracieux. Joli, mignon. || Gracieux comme un chérubin, comme un ange. || Un gracieux animal. || Gracieux comme un chat, comme un félin.(Choses). || Fleurs gracieuses (→ Botanique, cit. 3).Formes gracieuses, contours gracieux ( Moelleux, suave).
7 Les deux bêtes les plus gracieuses du monde,
Le chat et la souris, se haïssent. Pourquoi ?
Hugo, la Légende des siècles, LV.
8 Sous ces cheveux argentés qui ombragent votre noble front, sous ce long manteau qui vous couvre, l'œil reconnaît encore le port majestueux d'une reine, et les formes gracieuses d'une Diane chasseresse.
A. de Musset, les Caprices de Marianne, I, 2.
Geste gracieux. Élégant (→ Avare, cit. 26). || Gracieux sourire. Doux, tendre. || Chant gracieux (→ Accompagner, cit. 7). || Andante (cit. 2) mélancolique et gracieux. Gracioso. || Mot gracieux, expression, tournure gracieuse (→ Caprice, cit. 11). || Style gracieux (→ 1. Ferme, cit. 8).
9 La gracieuse inquiétude de la tête d'un oiseau sur sa branche.
J. Renard, Journal, 18 juil. 1896.
10 Par les dieux, les claires danseuses (…) Quelle vive et gracieuse introduction des plus parfaites pensées ! Leurs mains parlent, et leurs pieds semblent écrire. Quelle précision dans ces êtres qui s'étudient à user si heureusement de leurs forces moelleuses (…)
Valéry, l'Âme et la Danse, p. 137.
N. m. (1677). Vx. || Le gracieux : ce qu'il y a de gracieux; le genre gracieux, en littérature, en art. → Excessif, cit. 13.
11 Watteau a été dans le gracieux à peu près ce que Téniers a été dans le grotesque.
Voltaire, le Siècle de Louis XIV, Artistes.
5 (1831; esp. gracioso). Vx. Bouffon de la comédie espagnole. 1. Gracioso.
CONTR. Méchant, sévère. — Abrupt, impoli, malgracieux, pesant. — Contentieux, onéreux, payant. — Disgracieux, informe, laid.
DÉR. Gracieusement, gracieuser, gracieuseté.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gracieux — gracieux, euse (gra si eû, eû z ) adj. 1°   Qui a de la grâce. •   Votre esprit inquiet, triste, noir, soucieux, Ne vous produira pas des songes gracieux, MAIRET Sophon. II, 3. •   Madame à ce discours embrassa le gracieux ignorant, VOLT. Jeannot …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GRACIEUX —     Gracieux est un terme qui manquait à notre langue, et qu on doit à Ménage. Bouhours, en avouant que Ménage en est l auteur, prétend qu il en a fait aussi l emploi le plus juste, en disant:     Pour moi, de qui le chant n a rien de gracieux.… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • gracieux — Gracieux, [graci]euse. adj. Agreable, qui a beaucoup de grace & d agrément. Sous rire gracieux. air gracieux. maniere gracieuse. il y a quelque chose de gracieux dans ce tableau. Il signifie aussi, Doux, civil, honneste. Accueil gracieux. paroles …   Dictionnaire de l'Académie française

  • GRACIEUX — EUSE. adj. Agréable, qui a beaucoup de grâce et d agrément. Il se dit au propre et au figuré. Visage gracieux. Geste, sourire gracieux. Air, maintien gracieux. Manières gracieuses. Il y a quelque chose de gracieux dans ce tableau. Ce peintre a le …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • gracieux — graceful англ. [грэ/йсфул] gracieusement фр. [грасьёзма/н] gracieux [грасьё/] грациозно, изящно …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • gracieux — adj., souriant, riant, aimable, affable, charmant ; serviable, courtois, (ep. d un commerçant) ; qui sourit facilement (ep. d un bébé) ; gracieusement, avec grâce : grâssyeû (Albanais) / grâcheû (Bellevaux, Saxel), ZA, E || grâhhyaa (Montagny… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • GRACIEUX, EUSE — adj. Qui a beaucoup de grâce et d’agrément. Il se dit au propre et au figuré. Visage gracieux. Geste, sourire gracieux. Air, maintien gracieux. Manières gracieuses. Le genre gracieux. Il signifie quelquefois Qui est agréable, aimable. Cette femme …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Recours gracieux et hiérarchique en droit administratif français — Droit administratif Généralités Histoire du droit administratif français Dualité des ordres de juridiction : administratif · judiciaire Biens : Domaine p …   Wikipédia en Français

  • Recours gracieux — et hiérarchique en droit administratif français Droit administratif | Généralités Histoire du droit administratif français Dualité des ordres de juridiction : administratif · judiciaire Biens : Domaine public …   Wikipédia en Français

  • Recours gracieux et hiérarchique — en droit administratif français Droit administratif | Généralités Histoire du droit administratif français Dualité des ordres de juridiction : administratif · judiciaire Biens : Domaine public …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.